Approche PNL

Qu’est ce que la PNL exactement?

PNL

La PNL (Programmation Neuro-Linguistique) est un ensemble de modèles et de techniques destinées à améliorer la communication entre individus et à s’améliorer personnellement. Elle peut être employée dans des cadres personnels, ou d’entreprises (source Wikipedia). Mais la PNL c’est aussi l’art et la science de la communication.

 La PNL est une palette aux innombrables couleurs, elle permet de colorier notre carte du monde, de rendre plus attrayants les chemins courants, de faciliter l’accès de certains endroits encore inconnus et d’améliorer les zones d’ombres.

Sylvie Hermann, Praticien PNL 1996

Pourquoi Programmation Neuro-Linguistique ?

  • Programmation : pour nos types de comportements (acquis et reproduis).
  • Neuro : pour notre mode de pensée.
  • Linguistique : pour notre  language et notre façon de communiquer.

Origines de la PNL

La PNL est née dans les années 70 en Californie (USA). Elle est le fruit du travail de Richard Bandler, alors étudiant en maîtrise de sciences de l’information et en mathématiques, et du Dr John Grinder, professeur de linguistique. Bandler et Grinder ont modélisé (étudié) des personnes qu’ils considéraient comme de grands communicateurs, fascinés par la façon dont certains parvenaient, contre toute attente, à communiquer avec des sujets particulièrement difficiles, ou des patients très malades, alors que les autres tentatives de communication avaient échouées. La PNL est donc issue du champ thérapeutique, s’inspirant du travail remarquable de Milton Erickson (fondateur de l’Hypnose Ericksonienne), de Virgina Satir (qui a développé la thérapie de couple et de la famille) et de Fritz Perls (fondateur de la Gestalt thérapie). Dans leurs recherches, Bandler et Grinder se sont également inspirés des travaux et compétences de certains psychanalystes, sociologues ou bien encore anthropologues et linguistes.

Le modèle de communication en PNL

communicationUn des concept important de la PNL est que la carte n’est pas le territoire… c’est la façon dont nous traitons l’information, en réaction aux stimulis qui nous viennent de l’extérieur : la représentation interne que nous avons d’un évènement extérieur peut être différente de l’évènement proprement dit. Autrement dit, suivant la façon dont nous nous sommes « programmé » nous allons percevoir différement les évènements.

10 principales présuppositions de la PNL

1- ™ La carte n’est pas le territoire 

Chacun construit sa propre vison du monde et celle-ci diffère d’un individu à l’autre.

2- Nous sommes constamment en communication avec le monde

Que l’on parle ou non, tout comportement est une communication. Il est important
d’apprendre à le décoder et à agir en conséquence.

3- la signification de la communication est la réponse que vous obtenez

Ce n’est pas ce que vous dites qui importe, mais plutôt ce que l’autre a compris. Sa
réaction vous renseigne sur l’impact de votre message.

4- Les personnes réagissent à leur conception de ce qui est vrai, pas à ce qui est effectivement vrai

Chaque personne possède sa propre “carte du monde” (représentation de ce qui est réel). Aucune carte individuelle n’est plus “vraie” ou plus “réelle” qu’une autre. 

5- Plus on a des choix, mieux ça vaut

C’est en théorie « la loi de la variété requise ». Ainsi, la personne qui a le plus de choix a
les meilleures chances de gérer les imprévus et les problèmes.

6- Chaque personne fait toujours le meilleur choix parmi ceux qui lui paraissent possibles

Chaque comportement représente pour la personne la meilleure façon d’agir à un
moment précis en fonction des informations dont il dispose dans son modèle du monde.

7- Tout comportement a une intention positive

Quel que soit le comportement, une personne est toujours motivée par une intention
positive. Découvrir cette intention donne accès à d’autres comportements. C’est la
recherche du but derrière l’objectif.

8- Toutes les ressources sont dans la personne 

Chacun possède les ressources dont il a besoin. Personne ne manque de ressources, 
mais traverse simplement, à l’occasion, des états de non-ressource.

9- Il n’y a pas d’échec, il n’y a que du « feedback » 

Il n’y a jamais d’erreur ou d’échec: seulement une information qui nous renseigne sur ce
que nous devons faire pour atteindre notre objectif.

10- Si ce que vous faites ne fonctionne pas, faites-le différemment

Il y a différents moyens d’atteindre un objectif. Si la méthode que vous utilisez ne fonctionne pas, essayez-en une autre, jusqu’à trouver la bonne.