Newsletter Mars 2016 - Philippe WOZNIAK Accompagnement

Newsletter Mars 2016

Lettre d’information, Mars 2016
Ateliers “Les clés de la confiance en soi”
Voilà, les inscriptions pour mes premiers ateliers “les clés de la confiance en soi” sont ouvertes.
  • Vous manquez de confiance en vous ?
  • Vous avez peur du jugement des autres, de ce qu’ils peuvent penser de vous ?
  • Vous êtes angoissé dans certaines situations alors que d’autres personnes sont à l’aise ?
  • Vous arrivez à vous énerver vous-même par vos réactions que vous ne contrôlez pas ?
  • Vous souffrez d’un complexe physique ou psychologique ?
Si vous vous sentez concerné par au moins l’un des points ci-dessus, alors cet atelier est fait pour vous.
Voici ce que je propose aux personnes qui s’inscrivent à cet atelier :
  • Découvrez ce qui cause le manque de confiance en soi, la timidité et les complexes.
  • Comprenez quels sont les processus qui se mettent en action dans le cerveau et le corps pour créer ces sensations.
  • Apprenez des outils simples qui vous permettront de créer des changements rapides et profonds.
  • Travaillez sur vous-même grâce à des exercices pratiques adaptés.
  • Repartez avec des techniques qui pourront vous servir dans différentes situations de votre vie.
Pour l’instant, seules deux sessions sont proposées sous 2 formes différentes :
  • Un atelier de 4 heures d’affilée le Samedi 7 mai de 14h00 à 18h00
  • Un atelier en 2 parties de 2 heures chacune le Mardi 26 avril (de 20h00 à 22h00) et le Mardi 3 mai (de 20h00 à 22h00) pour ceux d’entre vous qui souhaitent être tranquille le week-end.
Complément d’informations et inscriptions sur mon site web :
Citation du mois
“Pardonnez aux autres, non pas parce qu’ils méritent le pardon, mais parce que vous méritez la paix de l’esprit”
La définition du mot “Pardonner” est : Ne plus tenir rigueur à quelqu’un pour un acte qu’il a commis.
Lorsqu’une personne nous blesse, il peut arriver que nous ayons du mal à pardonner parce qu’on estime que cette personne ne mérite pas le pardon. On pense peut-être que le fait de ne pas lui pardonner va la faire souffrir autant que nous avons souffert… Mais c’est faux… Parfois que la personne qui nous a fait du mal n’a même pas conscience de nous avoir blessé. Pire, il peut nous arriver de continuer à en vouloir à cette personne même longtemps après sa mort.
Qui souffre réellement de l’absence de pardon ?
Nos comportements et nos émotions sont basés, à un niveau inconscient, sur la perception que nous avons du monde qui nous entoure. Cette perception est liée aux souvenirs et aux émotions que l’on garde de toutes nos expériences de vie.
Le fait de garder en soi des émotions négatives telles que la colère, la rancoeur, ou un sentiment de trahison influance donc négativement nos comportements au quotidien. De plus, le fait de ressasser en boucle les mêmes pensées négatives ne fait qu’augmenter notre capacité à nous sentir mal et peut même à la longue avoir un impact sur notre sante. C’est donc nous-mêmes qui souffrons le plus de l’absence de pardon.

Le pardon, c’est quoi ?
Techniquement, pardonner, c’est se libérer des émotions négatives associées à un événement qui nous a fait souffrir. Pour cela, on peut soit laisser faire le temps, mais ça peut prendre plus ou moins longtemps, soit utiliser une technique de gestion des émotions telle que le FasterEFT qui permet de transformer notre perception du passé.
Bien entendu, pardonner ne change pas le passé. Ce qui est arrivé est arrivé. Mais en changeant notre perception de ce qui est arrivé, on devient plus libre et on fait un pas vers la paix intérieure.
Alors ne restez pas bloqués dans un passé qui vous tire vers le bas. Lâchez les casseroles que vous traînez derrière vous… Pardonnez à ceux qui vous ont fait souffrir, c’est un cadeau inestimable que vous vous faites à vous-même.
Suivez moi sur les réseaux sociaux…
Philippe Wozniak Accompagnement, 9 Avenue d’Italie – 68110 Illzach 07.82.20.37.36 | contact@philippewozniak.com | www.philippewozniak.com